Ces derniers, du fait des prfrences tarifaires concdes par la Commission europenne, redoutent une arrive massive de vhicules corens sur le march europen. Il est indniable que le maintien de certaines clauses douanires tel que le duty drawback prsenterait un caractre inquitable et crerait une distorsion de concurrence fortement prjudiciable pour l?industrie automobile europenne. D’autant plus que la gnrosit de l’Union europenne ne semble pas avoir t compense par un abaissement des obstacles non tarifaires dresss par les autorits corennes (quotas d’importation sur les vhicules europens moteur essence). La Commission se doit donc, ds aujourd’hui, de rviser les termes de cet accord afin de rtablir les conditions d’une concurrence juste et quitable et de prenniser le maintien de notre industrie et de nos emplois en Europe.

 

 

Inscrivez-vous à ma lettre d'informations :