Retrouvez le communiqué de presse de Tokia Saïfi et de Franck Proust sur les recommandations du Parlement européen adressées à la Commission européenne concernant les négociations de l’accord sur le commerce des services :

Négociations du TiSA : le Parlement européen fait entendre sa voix – 3 février 2016

« Nous nous félicitons de l’adoption de ce rapport qui permet d’adresser à la fois nos lignes directrices et nos lignes rouges à la Commission européenne concernant les négociations en cours de l’accord sur le commerce des services (ACS ou TiSA, en anglais) », ont déclaré Tokia Saïfi et Franck Proust à l’issue du vote en session plénière aujourd’hui.

« Comme nous le répétons pour chaque négociation commerciale, le TiSA ne doit pas menacer nos services publics, ni nos services audiovisuels ; ceux-ci doivent être clairement exclus des négociations. Le droit à règlementer des États doit être préservé, la protection des données doit être assurée et aucune norme européenne ne devra être abaissée », ont poursuivi les eurodéputés.

« Les citoyens européens doivent être protégés et doivent également tirer profit de ces négociations grâce à un meilleur accès aux services et davantage de droits, notamment lors d’achats en ligne ou de l’utilisation de leur téléphone à l’étranger, par exemple », ont souligné Tokia Saïfi et Franck Proust.

« Nous ne devons pas non plus perdre de vue nos objectifs commerciaux : l’Union européenne doit être offensive en matière d’accès aux marchés. Elle est actuellement le leader mondial du commerce des services et le marché européen est déjà très ouvert. Nous devons, à travers ces négociations, non pas libéraliser davantage mais gagner en réciprocité. Il est essentiel que nos entreprises accèdent enfin aux marchés de nos partenaires », ont conclu Tokia Saïfi et Franck Proust.

cp.tisa.tokia.saifi.fevrier.2016.parlement.europeen

Inscrivez-vous à ma lettre d'informations :