Au cours du conflit syrien, la Jordanie a fait preuve d’un authentique engagement politique et a réalisé un travail colossal de gestion des flux de réfugiés syriens. Dans ce contexte, la Jordanie se trouve confrontée à plusieurs difficultés en ce qui concerne sa situation budgétaire, ses services publics et ses infrastructures. Dans le prolongement de la conférence de Londres du 4 février 2016 sur «le soutien à la Syrie et aux pays de la région» et du pacte UE-Jordanie, l’Union doit poursuivre la consolidation de ses relations économiques avec la Jordanie.

1. Où en est l’assouplissement des règles d’origine pour les importations en provenance de Jordanie, qui concerne 18 zones industrielles et de développement? La Commission dispose-t-elle de chiffres lui permettant d’évaluer les conséquences de cet assouplissement?

2. Quel est l’état d’avancement des discussions sur le lancement des négociations relatives à un accord de libre-échange approfondi et complet entre l’Union et la Jordanie? Ces négociations tiendront-elles compte des changements de l’environnement régional et politique?

3. Quel type de mesures la Commission a-t-elle l’intention de prendre pour aider la Jordanie et soutenir la baisse des taux d’intérêt sur les emprunts d’État? La Commission se coordonnera-t-elle avec d’autres partenaires mondiaux pour apporter ce soutien?

Inscrivez-vous à ma lettre d'informations :