J’ai voté en faveur de ce rapport pour lequel je suis rapporteur fictif pour le PPE et qui donne l’approbation du Parlement européen et invite le Conseil à approuver le protocole à l’accord euro-méditerranéen établissant une association entre la Communauté européenne et ses États membres, d’une part, et l’Algérie, d’autre part, concernant un accord-cadre entre l’UE et l’Algérie relatif aux principes généraux de la participation de ce pays aux programmes européens, au nom de l’Union.

Dans le cadre de la politique européenne de voisinage (PEV), l’ouverture progressive de certains programmes et agences de l’Union aux pays partenaires de la PEV constitue l’une des nombreuses mesures destinées à promouvoir la réforme, la modernisation et la transition dans les pays voisins de l’Union.

L’objectif du protocole est de définir les règles financières et techniques permettant à l’Algérie de participer à certains programmes de l’Union. Il s’agit ainsi de renforcer la coopération économique, financière et technique qui permet l’accès à l’assistance, notamment financière, devant être apportée par l’Union au titre des programmes européens.

Inscrivez-vous à ma lettre d'informations :