Dans le cadre de la Journée internationale des droits des femmes, le groupe de Travail du Groupe PPE pour les relations Euro-méditerranéennes a organisé une conférence intitulée « Le Partenariat Euro-méditerranéen des Femmes », en présence de femmes leaders d’opinion et représentantes de la société civile du sud de la Méditerranée.

À propos des objectifs de la conférence, Mariya Gabriel, Vice-Présidente du Groupe PPE en charge de la Méditerranée, a expliqué : « Il est essentiel pour nous, au sein du Groupe PPE, de réaffirmer le principe de l’égalité entre les hommes et les femmes comme pierre angulaire de notre action politique. Aujourd’hui, nous créons un partenariat qui reconnaît le rôle essentiel que les femmes jouent et doivent jouer dans la construction d’un avenir meilleur pour leurs pays. Les femmes sont la force motrice de changement de la société et il est essentiel que nous portions, au travers de cette conférence, leurs intérêts au plus haut de l’agenda politique du Parlement européen et dans toute la région méditerranéenne ».

 

Tokia Saïfi, Vice-Présidente de la délégation pour les relations avec les pays du Maghreb, qui présidait le premier panel de la conférence sur « l’État des lieux des droits des femmes en Méditerranée », a déclaré : « À la veille de la Journée internationale des droits des femmes, le Groupe PPE doit envoyer un message fort à l’attention de l’ensemble des femmes des deux rives de la Méditerranée. Ces échanges avec des femmes leaders du Sud de la Méditerranée ont permis de rappeler que les femmes sont les actrices indispensables face au changement et aux défis régionaux actuels ».

Santiago Fisas Ayxela, Vice-Président du groupe de travail PPE sur les Affaires étrangères, a présidé le deuxième panel portant sur « Le rôle des femmes dans la relance économique de la Méditerranée ». Il a insisté pour rappeler que « cette conférence est une occasion parfaite pour parler des droits des femmes que nous célébrons demain, le 8 mars. Le rôle absolument nécessaire que les femmes ont dans la relance économique des pays méditerranéens doit être souligné. Les femmes participent activement au développent économique durable, au développent social et au soutien des droits humains. Nous devons continuer à travailler à réduire l’écart entre hommes et femmes aux deux bords de la méditerranée».

affiche

Inscrivez-vous à ma lettre d'informations :