Tokia Saïfi est intervenue mardi 16 mai en session plénière lors du débat accompagnant la présentation par la Commission européenne du document « Maîtriser la mondialisation d’ici 2025 ».
Retrouvez son intervention :

 

« Monsieur le Président, Monsieur le Vice-président, contrôler la mondialisation, c’est avant tout mettre en place une concurrence équitable et loyale. L’ensemble des acteurs économiques doit respecter les mêmes règles. Nous ne voulons plus de cette Europe naïve qui ouvre ses marchés sans contrepartie.

La Commission commence enfin, mais timidement, à parler de réciprocité. Il est grand temps qu’elle en fasse un pilier de sa politique commerciale, comme nous le demandons depuis de nombreuses années. Notre unité doit être notre force et nous devons le démontrer en agissant de façon concertée.

Nous devons également lutter contre toutes les formes de dumping, qu’il soit social, environnemental ou fiscal, et, par conséquent, j’espère que les discussions sur la modernisation des instruments de défense commerciale seront bientôt terminées et permettront de les renforcer.

Enfin, je souhaite rappeler que c’est dans cette optique de maîtrise de la mondialisation que nous avons appelé, avec mes collègues du groupe PPE, à ce que la Commission légifère en matière d’investissements étrangers. Nous ne pouvons pas laisser plus longtemps des investisseurs étrangers prendre le contrôle des secteurs stratégiques en Europe. La Commission doit absolument donner suite à cette démarche, et ce au plus vite. »

Inscrivez-vous à ma lettre d'informations :