Depuis le 1er juillet, et pour une période de six mois, l’Estonie assure la Présidence de l’Union européenne.

Voici les principales priorités de son programme de travail », :

Une économie européenne ouverte et innovante
La Présidence estonienne souhaite s’engager pour créer un environnement favorisant la croissance économique et la compétitivité. Dans cette perspective, l’Estonie s’est fixée pour objectif la création de nouvelles possibilités de financement pour les entreprises, et notamment les PME. La présidence estonienne poursuivra également le travail de lutte contre l’évasion fiscale.

Une Europe sûre et protégée
La présidence estonienne s’engage pour l’augmentation des dépenses de défense et la construction d’une structure permanente de défense européenne. L’Estonie s’est également fixée pour objectif de renforcer la sécurité intérieure et la lutte contre le terrorisme en promouvant une meilleure coopération entre les États membres et en favorisant l’utilisation des systèmes d’information de pointe.

Une Europe numérique et la libre circulation des données
L’Estonie souhaite faire de l’Europe, le leader mondial en matière de numérique et que les progrès du digital soient bénéfiques à tous les Européens. Pour cela, elle continuera le travail effectué pour rendre disponibles des communications numériques modernes et sécurisées partout en Europe. Elle développera également le commerce et les services numériques transfrontaliers au bénéfice des consommateurs. L’Estonie souhaite progresser dans le secteur des services publics numériques transfrontaliers pour faciliter le quotidien des citoyens.

Une Europe durable et ouverte à tous
La Présidence estonienne souhaite promouvoir une plus grande mobilité de la main d’œuvre au sein de l’Union européenne, tout en garantissant une plus grande égalité des chances sur le marché du travail. L’Estonie veut poursuivre l’action de l’Union en faveur de développement durable et des engagements pris avec l’accord de Paris. Pour cela, elle portera une attention particulière au paquet sur l’économie circulaire.

Commerce international
En matière de commerce, la Présidence estonienne continuera à mener les négociations sur la modernisation des instruments de défense commerciale, un accord pourrait être atteint alors que le dossier est bloqué au Conseil depuis plus de trois ans. En parallèle, l’Estonie devra mener les négociations sur la nouvelle méthodologie de calcul antidumping qui doit être définie avant la fin de l’année.

Concernant les accords commerciaux, les négociations se poursuivront avec le Japon, le Mexique et le Mercosur notamment. De nouvelles négociations pourraient quant à elle être lancées : il s’agit entre autres de discussions avec l’Australie et la Nouvelle-Zélande.

Enfin, au niveau multilatéral, l’Estonie aura en charge la préparation de la participation de l’UE à la onzième Conférence ministérielle de l’OMC qui se tiendra en décembre à Buenos Aires.

Pour accéder au site internet de la présidence estonienne : http://www.eu2017.ee/fr

Inscrivez-vous à ma lettre d'informations :