J’ai voté en faveur de ce rapport qui appelle l’Union européenne à renforcer ses relations avec l’Inde. Ce texte fait suite au treizième sommet UE-Inde de mars 2016 qui a permis de donner un nouvel élan aux relations UE-Inde.

J’avais amendé, en commission des Affaires étrangères, le projet de rapport afin d’y inclure des références aux déclarations relatives aux questions environnementales signées lors de ce sommet. Mes amendements avaient également comme objectif d’appeler à la relance des négociations d’un accord commercial. Ainsi, le texte, adopté en plénière, reprend le contexte de relance des relations et adresse des recommandations sur européen sur l’avenir de ce partenariat.
L’Inde fait partie des partenaires stratégiques de l’Union ; il est crucial d’intensifier notre coopération et de l’étendre à de nouveaux domaines. Ainsi, ce rapport appelle à un programme de coopération étendu en matière de politique étrangère et de sécurité avec notamment le renforcement de la coopération dans la lutte contre le terrorisme. L’Union et l’Inde doivent également s’engager pleinement et ensemble dans la défense et la réalisation des objectifs de l’Accord de Paris. Pour cela, la coopération scientifique en faveur d’une meilleure gestion de l’eau et d’une politique énergétique plus efficace et plus durable doit, également, constituer une priorité.
D’un point de vue commercial, le texte appelle au déblocage des négociations d’un accord de libre-échange ambitieux entre l’UE et l’Inde, tout en prenant en compte la sensibilité de certains produits.
Enfin, ce texte insiste sur le renforcement du dialogue sur le volet « droits de l’homme ».

Inscrivez-vous à ma lettre d'informations :