Le plastique et sa gestion peu responsable causent des dommages irréparables. Je partage l’inquiétude des citoyens européens et nous ne devons plus attendre pour agir. Il en va non seulement de notre responsabilité mais aussi de notre avenir.

 

Aujourd’hui, le Parlement européen a adopté une position ferme et sans appel en demandant l’interdiction des plastiques jetables dans l’Union européenne d’ici 2021 ; je m’en félicite.
Ainsi nous exigeons que les produits plastiques à usage unique, comme les assiettes, les couverts ou encore les pailles soient supprimés à partir de 2021. Nous demandons également la collecte spécifique de 90% des bouteilles en plastique à l’horizon 2025 en vue de leur recyclage et en ayant recours notamment à des systèmes de consignes.
Il était temps de prendre cette décision : ce sont ces produits à usage unique qui représentent jusqu’à 70% des déchets marins !

 

Même si l’Europe ne représente qu’une partie de la pollution plastique mondiale, elle doit faire preuve de leadership. L’Accord de Paris a marqué une étape majeure en matière de lutte contre le changement climatique et en ce sens, nous devons l’accompagner d’une action forte pour lutter contre la pollution plastique et le fléau de la pollution marine.

 

La protection de notre environnement ne se limite pas à la seule lutte contre le changement climatique, notre action doit être cohérente et continue.

 

Inscrivez-vous à ma lettre d'informations :